La plume à double tranchant !

Par défaut

plume-epee

  • La voix la plus proche de l’oreille du peuple.

Dans notre société en mouvance  , le journaliste semble être le dernier lien qui nous réconcilie avec notre voisin dont nous savons peu de choses  et l’état qui semble distant . Sans journalisme , nous serions relativement coupés du monde. Cette position de médiateur est délicate. La limite entre informer le publique ( observer et transmettre)  et la propagande (discrètement affecter la trajectoire de la vérité pour un effet de contrôle) est très fine . Le matin au réveil, nous sommes à l’affut des nouvelles. Pour les journalistes c’est la course à la première page. Dans cette course folle entre le journaliste et son lecteur se tient deux fragiles gardiens : L’éthique et la déontologie. 

Cette plume si douce aux oreilles a un côté dangereusement tranchant, voir mortel. 

Terry Pratchett  » La plume est plus forte que l’épée lorsque l’épée est très courte et la plume très pointue  » 

Les médias ont un très grand pouvoir d’influence des comportements en société. L’opinion publique se forge autour de la télévision, la presse écrite, la radio etc. Il n’est pas nécessaire d’expliquer pourquoi dans les pays non démocratique la presse est censurée et contrôlée par le pouvoir.

Pour rapporter des propos de l’acteur américain Denzel Washington relayés par CNS :  » si vous ne suivez pas les médias , vous n’êtes pas informés . Si vous suivez les médias vous êtes désinformés …  » il a ajouté que dans un monde où il y a beaucoup trop d’informations, les médias s’efforcent d’être les premiers et non d’être honnêtes, peu importe les personnes qu’on blesse.  » Vous excellez à ce que vous pratiquez , y compris les BS  » 

Selon statistique Canada : en 2013 , 77 % des 15 à 34 ans utilisaient internet pour suivre l’actualité tous les jours . 79 % des 55 ans et plus suivaient l’actualité tous les jours. Quand on considère les personnes ayant un diplôme universitaire, l’intérêt pour les nouvelles baisse de 15 % à peu près dans toutes les tranches d’âge. Que devrions nous tirer comme conclusion ?

On dirait qu’il y a une méfiance silencieuse dans la conscience populaire des esprits éclairés exposés à la diversité ; versus une adhésion de plus en plus forte dans les milieux plus fermés.

  • Mahmoud, Maghrébin, musulman et terroriste  

Un attentat perpétré par une personne d’un nom à consonance Arabe n’aura pas le traitement médiatique qu’il devrait, avoir selon l’éthique et la déontologie. Il est très facile d’écrire avant même que l’enquête ne soit entamée :  << islamiste- radicale- au nom de l’islam- originaire d’Iran etc >> . On tire des conclusions dans la précipitation, on donne un verdict avant le juge, on indexe toute une religion et toute une communauté et on expose des lecteurs à ce sac de patates pourries  sans leur donner l’alternative de se faire leur propre idée de la vérité . On dirait qu’il est plus important pour le journaliste aujourd’hui de vendre que d’informer. Le lecteur ne fera que très rarement une double vérification d’une information relayée par un médias respecté.

Il est très commun d’entendre des phrases toutes faites comme : << terroriste islamiste radicalisé >> ou encore << … il a crié Allah Akbar avant de se faire exploser >> dans nos médias supposés responsables et professionnels. L’amalgames, les détails peu constructifs , l’incitation à la méfiance et aucune ouverture pour la diversité d’opinion. L’islamophobie n’a jamais eu autant d’audience.

 

  • Omission volontaire d’information pertinente

– Publier la réalité qui nous favorise, omettre l’autre vérité pertinente.

Exemple: Si un journal titre : << Un jeune afro-américain a été abattu par un agent de police de New York >> en omettant que la victime brandissait une arme blanche et menaçait d’attaquer l’agent, le résultat va être une réaction de colère dans la population afro-américaine et va accentuer le sentiment de rejet vis-à-vis de la police. Ceci ne dit pas que les bavures n’existent pas, mais il faut de l’équilibre dans l’information.

  • L’exagération volontaire qui affecte la perception du public .

– Publier une information en faisant l’hyperbole sur un fait pour que le lecteur voit le reflet voulu (Qu’on soit de bonne foi ou non)

Exemple: « Un acte qui se fait contre une communauté musulmane chez nous, c’est quelque chose qu’on n’avait pas vu venir. On aurait pu imaginer le contraire, qu’une communauté musulmane, qu’un groupe extrémiste musulman commette un geste, mais que nous, quelqu’un d’une autre communauté attaque les musulmans c’est un terrorisme à l’envers si vous me permettez l’expression» Pierre Bruneau, chef d’antenne de TVA Nouvelle.30 janvier 2017

Pourquoi devrions nous même permettre l’expression ? Est-ce une simple innocente expression ou une forte croyante enracinée ? Si oui qui l’a enracinée et par quel moyen ?

Alexandre Bissonnette, le visage derrière l’acte TERRORISTE perpétré contre la communauté musulmane a choqué certains. Ces derniers sont choqués par le simple fait qu’il n’a pas le visage habituel du terroriste. Il n’est pas arabe, il n’est pas musulman, alors d’où peut venir une telle violence? (NB: je traduis ici la pensée de plusieurs personnes qui se sont exprimées sur les médias sociaux )

Selon Michel Juneau-Katsuya  » certains animateurs de radio de Québec ont du sang sur les mains  ».  Est-il allé trop fort sur cette accusation ? le but de l’exercice n’est pas de dire si Alexandre a commis l’irréparable parce qu’il était influencé par les médias ou pas. Mais de rester dans l’équilibre et chercher la responsabilité de notre société, des médias, de notre système. Comme disait Lise RAVARY, quelque chose nous a échappé. On ne peut pas continuer à faire l’autruche.

Plusieurs médias américains se sont précipités pour relier l’attentat à la grande mosquée de Québec avec l’islam. Quelques temps plus tard le monde entier est face à l’évidence: il s’agit bien d’un québécois de souche, non musulman, qui affichait ouvertement des positions antiféministes et islamophobes. Il y a-t-il un lien avec son geste ? Nous laisserons son psy nous le dire . Ce que je j’observe , c’est que le jeune homme a eu droit à plusieurs articles expliquant sa condition, sa fragilité, son enfance et j’en passe.  » c’était un loup solitaire » ( On aurait presque envie de dire pauvre pti-loup , je t’invite dans ma meute tu ne sera plus jamais seul et en colère …). Les lecteurs ont accusé les médias sur twitter de faire profil bas depuis qu’on sait que le seul suspect n’est pas musulman et arabe. De plus, on n’a pas vraiment entendu le terme TERRORISTE; à croire que c’est juste pour  »les autres » … La confiance se fragilise peu à peu avec nos médias et c’est triste. Les déclarations  de nos premiers ministres M Trudeau et M Couillard  ont véhiculé les beaux messages de solidarité et d’espoir qu’on a besoin d’entendre plus souvent dans notre société.

Entre les faits et leurs reflets , il y a la responsabilité de rechercher la vérité et la présenter sous toutes ses formes. Si nous sommes de bonne foi, nous arrêterons l’hémorragie et la division de notre monde par les préjugés. Les statistiques montrent clairement qu’il y a plus de musulmans victimes de terrorisme qu’il y a de terroristes qui se réclament musulmans. Pourtant les musulmans s’excusent pour la barbarie d’autres. Nous devons équilibrer les choses et rester vigilants afin de ne pas nous tromper d’adversaire. Il n’y a pas un pays qui s’appelle la  » Musulmanie  » qui nous fait la guerre. L’islam n’est pas une idéologie politique pour la majorité mais une religion. Ce sont des musulmans qui sont tombés à la mosquée de Québec et ça ne devrait pas donner lieu à un débat sur l’Islam mais plutôt sur la sécurité. Notre monde est complexe.

La plume est douce à l’oreille mais plus tranchante que l’épée.

<< Si vous tenez une plume , réalisez votre pouvoir >>E.A

Humblement

Eliezer AKE

 

8 réflexions sur “La plume à double tranchant !

  1. Laetitia Yameogo

    Super bien écrit! si les journalistes se préoccupait juste à relater les faits au lieu de faire des articles biaisés par leur avis, je crois que le monde se porterait beaucoup mieux en ce moment!

  2. Très poignant ton article. J’aime beaucoup. On a toujours accordé beaucoup de crédibilité aux médias d’information. La chasse à l’information semble s’apparenter à la quête de ce qui fera le plus gros box-office comme si il s’agissait d’un grand film hollywoodien. On ne veut plus faire que donner de l’information, on veut vendre du rêve avec…

  3. Khadidjah Barret

    C’est triste mais j’ai comme l’impression qu’il y a un besoin chez les journalistes de nourrir à la fois la haine et la peur de l’autre… Quand je vois comment les différents attentats ont été relayés en France, les JT donnaient l’impression d’être devenus des feuilletons, avec LE MECHANT bien désigné, et c’est tout juste s »ils ne mettaient pas « à suivre » à la fin de leurs sujets! Et ça donne un super combo « si je peux me prmettre l’expression »: du suspense pour les amateurs du petit écran pour qui tout ce qui sort de la lucarne est vérité absolue, et la stigmatisation d’une bonne partie de la population soit tous les « musulmans d’apparence » d’après l’expression d’un de nos responsables politiques, c’est-à-dire tout ce qui vient d’en-dessous de la Méditerrannée selon nos cartes géographiques où par convention le Nord est en haut. L’information alternative existe mais elle ne touche malheureusement pas assez ceux qui sont surexposés aux médias de masse et qui se complaisent à recevoir sans chercher. Et puis un jour tu les rencontres et ils te disent « pour une Arabe tu es gentille ». Là tu leur demandes s’ils en ont connu d’autres et ils te répondent « non mais tu sais, à la télé… »

    • En effet, les journalistes aujourd’hui sont en mission. Le métier se militarise. La mission c’est la troisième guerre mondiale . Celle qui se fait avec la plume et qui tue l’esprit. Ils font grandir notre méfiance et se tire par la même occasion une balle dans le pied

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s