La pensée de groupe

Par défaut

groupthink

Avez-vous été membre d’une équipe sportive super soudée qui sors du banc pour commencer une bagare dont vous n’avez même pas compris l’origine? Avez vous participé sans hésiter à ce mouvement de foule avant de poser la moindre question rationnelle ? Moi aussi. Une organisation réligieuse qui prone des principes très forts avec en son sein des membres aux personalités affirmées ou écrasantes? Avez-vous éteint conscienment ou non votre cerveau pour ne pas voir ce qui est anormal et continuer de faire partie du groupe de peur d’être une cible ? Avez-vous fait quelque chose parceque tout le monde dans le cercle auquel vous appartenez le fait tout en ayant cette petite voix divergente qui proteste dans votre tête mais qu’il serait trop risqué d’écouter ? Moi aussi ! Maintenant qu’on est d’accord, entrons dans le vif du sujet.

La pensée du groupe ( Group Think) est un phénomène de ‘’pseudo-consensus’’ survenant lorsqu’un groupe se réunit en vue de prendre une décision réfléchie. Ce concept a été évoqué pour la première fois par Irving Janis, chercheur en psychologie à l’université de Yale  »après avoir analysé certains fiascos politiques retentissants comme celui du débarquement de la baie des cochons. » Selon Irving Janis, la pensée du groupe est : « Un mode de pensée dont les gens usent lorsqu’ils sont profondément impliqués dans un groupe uni, quand le désir d’unanimité des membres outrepasse leur motivation à concevoir d’autres solutions de façon réaliste. » (Irving Janis,1972) Il s’agit selon ce professeur et psychologue Américain, d’une tendance humaine à rechercher la validation du groupe au détriment de la réalité, quitte à mettre de côté sa propre conviction.

Lire la suite

La dissonance Cognitive

Par défaut

        La dissonance cognitive est un des concepts clés dans le domaine de psychosociologie de la communication de masse, car il est très difficile de faire changer d’opinion un individu qui porte déjà des croyances sur une question donnée.  La théorie de la dissonance cognitive a été amenée pour la première fois par Léon Festinger, professeur de psychologie sociale. En 1934, un séisme de très haute magnitude avait frappé une région du Népal. Après ce séisme, une rumeur est partie d’un village longtemps coupé de l’extérieur. Selon la rumeur, il y aurait une imminente réplique sismique encore plus terrible que la précédente. Cette rumeur a duré si longtemps qu’elle est devenue une réalité indéniable dans l’esprit de ceux qui l’entendaient et même dans leur préparation à l’hypothétique séisme. Festinger, financé par une association de recherche a étudié cet évènement, notamment le mécanisme psychologique derrière la réaction de ceux qui ont cru à l’histoire. Il en conclut que les êtres humains recherchent au fond d’eux un équilibre entre leurs croyances et l’extérieur,  que cela soit rationnel ou non. Lire la suite

La plume à double tranchant !

Par défaut

plume-epee

  • La voix la plus proche de l’oreille du peuple.

Dans notre société en mouvance  , le journaliste semble être le dernier lien qui nous réconcilie avec notre voisin dont nous savons peu de choses  et l’état qui semble distant . Sans journalisme , nous serions relativement coupés du monde. Cette position de médiateur est délicate. La limite entre informer le publique ( observer et transmettre)  et la propagande (discrètement affecter la trajectoire de la vérité pour un effet de contrôle) est très fine . Le matin au réveil, nous sommes à l’affut des nouvelles. Pour les journalistes c’est la course à la première page. Dans cette course folle entre le journaliste et son lecteur se tient deux fragiles gardiens : L’éthique et la déontologie. 

Cette plume si douce aux oreilles a un côté dangereusement tranchant, voir mortel. 

Terry Pratchett  » La plume est plus forte que l’épée lorsque l’épée est très courte et la plume très pointue  »  Lire la suite

Philosophie : Ce qui dépend de vous !

Par défaut

break free

 

Under The Fire of Courage, est l’histoire de James Bond Stockdale; son histoire de prisonnier de guerre au Vietnam. Le 9 septembre 1965, Stockdale est fait captif après le crash de son avion de combat, et fait prisonnier à Hoa Lo sept années durants . Stockdale explique comment il s’est dissocié de la torture , de la peur , de la souffrance psychologique, la douleur , En se faisant philosophe de sa propre cause . En quoi la pratique de la philosophie peut-elle nous élever au dessus de la peur ?

James Bond Stockdale s’est initié à la philosophie pendant ses études à l’Université de Stanford. Il a été influencé par les penseurs comme Job, Socrate, Aristote, Kant et Épictète. De tout ces philosophes , il avait un intérêt particulier pour Épictète et son ouvrage intitulé Enchiridion. La pensée d’Épictète se résume en ces termes : Se focaliser sur les choses qui dépendent de nous , et négliger celles qui ne dépendent pas de nous. Lire la suite

Les relations publiques : un art pas comme les autres

Par défaut

relation-publique

Source image :rep2100.wordpress.com

<< Il me semble qu’en fait de relations publiques, Jésus a engagé douze gars très efficaces pour répandre sa parole, dont quatre ont écrit un Best-seller mondial, l’histoire de sa vie>> James Herbert.

Les relations publiques, il convient de le dire, sont une force incontournable du monde du journalisme, de la politique, du sport,de la publicité. Il y a des relations publiques partout autour de nous sans que nous n’y fassions attention. Peut-être c’est ce qui lui donne son aspect mystérieux. << Les gens travaillent avec les relationnistes sans comprendre ce que c’est que les relations publiques. >> Lire la suite

NOS ANCÊTRES LES GAULOIS

Par défaut

Image

http://afritorial.com/the-modern-kings-of-africa/

Sans vouloir commencer par une affirmation qui donnerait lieu à plusieurs autres polémiques et mal entendus , je crois dire à  juste titre que notre système éducatif et notre société ne reflète en rien notre connaissance de nous même , ainsi qu’une auto acceptation de ce que signifie vraiment être Africain .

Oui,  des amis m’ont souvent dit avec conviction ceci : <<nous sommes tellement loin de l’histoire . D’ailleurs , quel intérêt? nous sommes dans un village planétaire et il n’y a aucune raison pour que nous soyons constamment à cheval sur la conservation de nos cultures Africaines . Aujourd’hui c’est la technologie , réveil toi nous ne sommes plus au moyen-age >> mais curieusement nous sommes les seuls villageois de ce village planétaire qui avons oublié qui nous sommes et qui ne perpétrons plus un minimum notre culture . Lire la suite